La Cristallisation

Le phénomène de cristallisation est un processus naturel où des atomes "libres" en phase liquide ont tendance à s'organiser entre eux de façon bien ordonnée et selon des formes remarquables.

C'est le cas pour la formation du givre, de la neige ou du sel, et de façon plus complexe pour celle des cristaux de roche.

A l'atelier, les pots "biscuités" à 1000°C sont recouvert de poudres minérales (selon une "cuisine" expérimentée avec patience et persévérance par de nombreux essais) puis réenfournés et recuits à 1300°C: le grés ou la porcelaine deviennent alors très compacts, résistants et l'émail poudreux déposé en surface fond en un verre jusque là homogène. C'est après, en prolongeant la cuisson pendant plusieurs heures vers 1100°C, que des germes cristallins vont se former et croîtrent dans leur secret.

Mon travail de recherche consiste à tirer leçon de chaque pièce, au défournement pour apprécier, corriger les paramètres mis en jeu et tenter de favoriser une répartition harmonieuse, poétique des cristaux, pour la fournée...d'après!

J'y mets tout mon cœur, la nature et le feu font le reste.

C'est une alchimie sans cesse renouvelée pour laquelle je ne me lasse pas d'être apprenti.